Quels signaux faibles préfigurent les profondes métamorphoses en germe ?
9 tendances qui vont transformer la société...

A l'occasion de la clôture du cycle 2022, le 17 juin au Collège des Bernardins, Jean-Dominique Senard, Président du groupe Renault, le sociologue Jean Viard ont commenté quelques signaux faibles et scénarios d'anticipations qui ont émergé de la centaine d'heures d'échanges entre les participants et les intervenants au programme.

 

Neuf tendances ont été identifiées, qui vont vraisemblablement chambouler nos modes de vie et revisiter l'organisation du travail.

20220617_160313.jpg

Anticipation #1 : le renouveau des échelles humaines

Acclamant Groupe diversifié

- L’angoisse est le premier sentiment exprimé par les patients en psychiatrie. Il est lié à sa difficulté à trouver sa place dans la société, qui génère un fort sentiment d’isolement et de frustration (1) .

Forte croissance en 2021 des prescriptions de traitements antidépresseurs

(+ 23 %), anxiolytiques (+ 15 %) et hypnotiques (+26%) à de nouveaux patients (2).

⁃ 12,9% des 15-29 ans sont “NEET”(3) (“neither in employment, education nor in training”)

⁃ L’isolement touche toutes les générations. Dans une ville comme Brest, 13% des habitants souffrent d’isolement relationnel (c’est la moyenne nationale) (4).

De nombreuses innovations répondent aux attentes de qualité de vie, mais ne répondent pas aux aspirations d’idéal de vie. Or, les besoins d’espérer, de croire et de partager sont essentiels à la nature humaine.

Nous pensons qu’il est urgent de remettre l’individu dans un environnement et des échelles spatio-culturelles susceptibles à la fois de reconnaître son utilité et de renforcer les affinités et les solidarités. Le renouveau des «échelles humaines » sera une condition indispensable à un meilleur équilibre de la société.

Anticipation #2 : Le sens et la cohérence comme boussole

- 52% des moins de 35 ans sont prêts à accepter une baisse de salaire de 5% pour travailler dans une entreprise plus responsable sur les plans social et environnemental (1) (c’est seulement 19% chez les plus de 50 ans).

⁃ 71% des gens s’ennuient dans leur travail (2) .

⁃ 73% des salariés rejettent le flex-office (3) vs 60% des travailleurs plébiscitent le télétravail. « On ne revient pas sur une liberté (…) La distance rend les retrouvailles plus savoureuses. »(4)

Discussion de groupe

Le regard porté sur l’entreprise change ; elle va davantage s’inscrire comme partie prenante des projets de vie de chaque collaborateur.

De fait, nous choisirons de travailler dans des entreprises dont les valeurs collectives s’alignent avec nos propres valeurs ; et l’entreprise devra de plus en plus s’adapter aux modes de vie que nous aurons choisis. Cela confirme la dimension holistique de l’individu qui cherche moins à segmenter sa vie qu’à la construire dans une forme d’unicité.

Anticipation #3 : les nouvelles valeurs de consommation

Emballage des produits d'habillement

- Le groupe chinois Shein vaut 100 milliards de dollars et pousse 600 000 références nouvelles de mode chaque mois.

⁃ Il faut 8000 litres d’eau pour façonner et délaver un seul jean (1).

⁃ La consommation 2e main représentera 30% du commerce de la mode en 2030 et devrait dépasser la « fast fashion » dans 10 ans (2).

⁃ Alipay vaut 500 milliards de $ et devient un acteur financier majeur.

Le rythme de consommation des dernières décennies aboutit à une impasse. Des modèles vertueux et des cycles de circuits courts émergent en réaction à l’hyperconsommation ; ils s’inscrivent dans de nouveaux récits qui font sens pour le consommateur (attente de 90% de la génération Z).

Nous anticipons une évolution de la consommation qui va s’incarner dans des valeurs nouvelles. L’héritage, l’expérience, la solidarité ou le lien avec la nature deviendront des valeurs consubstantielles de l’intérêt suscité par les produits (conformément au principe d’unicité évoqué dans l’Anticipation #2)

Anticipation #4 : Un nouveau cycle de destruction créatrice

Un iPhone en 2022 est 150 000 fois plus puissant que la salle d’informatique d’IBM en 1972 .

⁃ 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore (1).

⁃ L’IA pèsera 90 milliards dans les activités en 2025 vs 7 milliards en 2020.(2)

⁃ L’IA « explicable » développée par NukkAI bat pour la 1ère fois un champion de bridge.

⁃ Le développement de la RPA (Robotic Process Automation) – ou robot administratif - accélère dans les domaines de l’industrie, de la finance et de la distribution.

Robot informatique

Le cycle de maturation d’une recherche jusqu’à sa diffusion de masse est d’environ 25 ans, modulo les aléas psychologiques, physiologiques ou sociologiques qui tempèrent sa vitesse d’absorption et sont difficiles à anticiper. Ce cycle s’accélère par des effets de convergence que combinent l’intelligence artificielle et le Web3 ; mais aussi par l’agenda plus ou moins contraint de la décarbonation.

La faculté d’adaptation des entreprises et des administrations publiques va être mise à rude épreuve.

Nous anticipons un besoin urgent de « reskilling » des ressources humaines pour passer ce cap. La formation va connaître une révolution copernicienne

Anticipation #5 : Real life /Meta life, l'émergence de multiples expériences

téléchargement (1).jpg

Microsoft rachète LinkedIn (qui agrège 800 millions de comptes) et Minecraft (qui fédère plus de 141 millions de joueurs uniques par mois (1).

⁃ Lego se lance dans le métavers.

⁃ Carrefour vient d’acheter 38 hectares dans le métavers.

⁃ Le nombre d’utilisateurs des jeux Minecraft, Roblox ou Fortnite, est comparable au nombre d’utilisateurs de l’Internet dans les années 2000

L’émergence d’un nouvel espace public, miroir facilitateur de nos envies, va revisiter nos interactions économiques, sociales et professionnelles. Nous vivrons dans plusieurs mondes qui s’incarneront dans différentes communautés d’affinités.

Nous projetons l’expansion très rapide de ces mondes virtuels. Ils n’effaceront pas le besoin de contact physique, au contraire ; mais nos organisations ne réussiront à garder le contact dans la vie réelle qu’à condition d’accélérer les initiatives phygitales et expérientielles. Ils participeront également d’une requalification des territoires à faible densité que ces technologies libèrent des centralités traditionnelles.

Anticipation #6 : les effets secondaires et le for intérieur

Ouigo lance des trains à petite vitesse.

⁃ 84% des Français veulent vivre dans des villages ou des villes moyennes (1).

⁃ 11 millions d’adeptes du Yoga en 2021 vs 3 millions en 2014 (2).

⁃ 60% des salariés plébiscitent le télétravail 2 à 3j/semaine (3).

Travail à domicile

Une nouvelle cinétique de la performance, rythmée par la recherche de bien-être, d’authenticité et d’utilité, va progressivement s’imposer dans tous les domaines.

Nous prévoyons que chaque individu intégrera progressivement dans son questionnement intime les effets secondaires induits par ses actes et sa consommation. Chacune de ses décisions, personnelles ou professionnelles, sera spontanément pesée à l’aune de ses impacts sur sa santé, son cadre de vie ou sur l’environnement.

Anticipation #7 : habiter plutôt que se loger

Paysage rural

150Mds de $ par an de service écosystémique rendu par les polinisateurs.

⁃ Walt-Disney représentait 22 espèces animales en 1980 vs 6 aujourd’hui

⁃ Xavier Niel crée l’école « Hectar », campus pour former la prochaine génération d’agriculteurs.

⁃ Ce n’est pas tant la planète – stable depuis 15 000 ans – qui est menacée, que nos modes de vie sur la planète

Les effets combinés de la densité (l’attrition de l’espace vital) et de la technologie (l’artificialisation des relations humaines) donnent un sentiment de vie hors-sol. Habiter va devenir plus important que se loger. L’intensité va prévaloir sur la densité. Cela va progressivement remettre en cause les injonctions d’hyperdensité métropolitaine.

« Nous allons revenir à l’histoire naturelle car nous sommes consubstantiels du vivant »(1).

Nous anticipons une accélération de l’exode urbain pour ne plus être privé d’espace vital, pour renouer avec la nature, mieux vivre et restaurer des convivialités authentiques.

(1) Bruno David, Président du Muséum d’Histoire Naturelle, intervenant Anticipations

Anticipation #8 : le choc des métaux rares

- En Namibie, AfriTin réussit à produire un concentré de lithium à haute teneur grâce à sa mine d’étain d’Uis (1).

⁃ La consommation de lithium va être multipliée par 42 d’ici 2040, rien que pour la production des batteries électriques (2).

⁃ La Russie opère la métallurgie du Titane et produit l’essentiel du Palladium.

⁃ Importance stratégique des déchets : 60% du plomb utilisé dans le monde est de 2ème main ; potentiel d’avoir l’équivalent de la production de six réacteurs nucléaires en utilisant les combustibles solides recyclés.(3).

⁃ Le Salvador est le premier pays au monde à interdire l’extraction minière compte tenu des effets collatéraux sur la qualité de l’eau

Station de recharge pour voiture électrique

Une nouvelle géopolitique émerge de nos dépendances croissantes aux métaux rares. Ces besoins n’ont pas été beaucoup anticipés, ni sécurisés, alors qu’ils conditionnent les performances de nos industries du futur. Il va falloir réaligner nos ambitions industrielles avec les flux d’approvisionnement nécessaires.

Nous prévoyons une reconfiguration des relations internationales, de nouvelles alliances et des partenariats stratégiques dans les relations économiques et politiques entre les grands acteurs publics et privés.

(1) https://www.agenceecofin.com/metaux/2405-97956-namibie-afritin-reussit-a-produire-un-concentre-de-lithium-a-hauteur-teneurgrace-a-sa-mine-d-etain-d-uis - (2) Source Agence Internationale de l’énergie - (3) Pr Philippe Chalmin, intervenant Anticipations

Anticipation #9 : de nouvelles régulations en germe

Parc à conteneurs

- Les crises récentes ouvrent un nouveau cycle mondial particulièrement instable, or « la formation d’un prix de matière première est la somme de ses anticipations ».

⁃ Les exportations de la Chine vers l’Europe ont doublé en 10 ans (1)

 ⁃ 1 milliard de personnes souffrent de malnutrition ; ce chiffre pourrait doubler d’ici 2050.

⁃ La cartellisation des matières premières se caractérise par quatre phénomènes : elles sont indispensables, non substituables, stockables et l’objet d’aucun consensus entre producteurs et utilisateurs (2)

Les effets conjugués de la crise écologique et de l’accélération technologique ouvrent de puissantes fractures avec en germe des ondes de choc socio-économiques particulièrement violentes.

Nous anticipons un nouvel acte de la mondialisation, davantage axé sur la coopération et les valeurs partagées, autour des besoins de régulation que posent trois grands enjeux : la transition énergétique, l’alimentation et la régulation financière

.(1) euractiv.com/section/economy-jobs/news/supply-chains-from-just-in-time-to-just-in-case/- (2)  Pr Philippe Chalmin, intervenant ANTICIPATIONS